Lettre à Benoît Hamon

Cher Benoit,

J’ai fait campagne pour toi avec toute mon énergie et je ne regrette rien. Certes le score nous a déçu. Coincé entre deux votes  » utiles », plombé par l’image de ton Parti qui par dessus le marché t’a planté des tronçonneuses dans le dos pendant toute la campagne, tu as tenu bon.

Tenu bon sur nos valeurs démocratiques, sociales, écologiques et européennes.

Tenu bon contre la xénophobie rampante qui gangrène La France y compris à gauche. Tu as tenu bon pour garder au débat politique de cette Présidentielle le niveau qui devait être le sien.

Tenu bon pour parler à l’intelligence des citoyens plutôt qu’à leurs passions tristes. Jusqu’au bout, tu as refusé de surfer sur les peurs, la  colère et la démagogie. Tu as tenu bon face à la pression  sondagière,  aux trahisons, à la bêtise éditoriale de ceux qui s’accrochent aux vieilles solutions et n’ont rien compris au monde qui vient.

Grâce à notre campagne, des millions d’hommes et de femmes de gauche ont retrouvé leur fierté et le courage de se battre. Dans la défaite, tu as fait preuve de dignité et de la hauteur de vue qui s’imposaient, sans abandonner les tiens et sans te dérober face à la question du FN. Nous sommes fiers de tout cela. Alors nous aussi nous devons tenir bon parce que cette gauche que tu incarnes désormais est celle dont notre pays a besoin.

Parce que face au FN nous n’avons pas besoin d’une gauche de constat des impuissances mais de combat. Cette gauche nous aspirons à la construire ensemble et avec toi bien au delà des actuelles échéances . Et pour ma part je l’espère dans un nouveau Parti digne de ses valeurs. Merci Benoît, salut camarade ! Nous tiendrons bon, nous serons là demain comme hier. L’espoir est une force que rien ne peut arrêter, tu nous a rendu l’espoir, ils n’arrêteront pas cette force qui nous anime désormais.

Amitiés, force et courage.

Aucun commentaire

Poster un commentaire